des boxers calvin klein

Boxer ou caleçon : que choisir ?

Aujourd’hui, posons-nous une vraie question ! Vous êtes plutôt boxer ou caleçon ? Cette question est aussi clivante que de savoir si vous mettez votre montre à droite ou à gauche. J’adore la poser à des amis en pleine soirée et voir le débat prendre une tournure de plus en plus sérieuse.

« Mais le caleçon est plus agréable ? » dit l’un, « Oui, mais c’est peu sexy » répond l’autre.

En réalité, je ne pense pas qu’il y ait de bonnes réponses, mais plutôt des sous-vêtements qui vont mieux à certaines personnes et styles que d’autres, je m’explique.

Le boxer, mettez votre physique en valeur

Beckham ou Cristiano Ronaldo en boxer homme, ça a de la gueule ? Ils sont tellement bien faits physiquement que même mes amis hétéros les regardent attentivement, et souvent, avec beaucoup de jalousie.

Ces hommes sont le public idéal pour un boxer.

Collé, le boxer met en valeur les hommes fins et musclés. Les cuisses sont parfaitement dessinés et quand le boxer arrive juste en dessous des hanches, les muscles des abdominaux se voient parfaitement.

Un boxer homme va très bien à d’autres publics qui ne sont pas des Apollons. C’est le cas des hommes minces. De minuscules cuisses dans un caleçon flottant est peu élégant et fait ressembler l’homme à un petit garçon. En revanche, un boxer plus proche du corps lui donne un aspect de physique sec.

Les boxers sont également des sous-vêtements qui accompagnent bien les styles sportifs. Si vous enlevez un jogging serré et avez un boxer dans le même état d’esprit, c’est parfait. En revanche, si vous enlevez un pantalon de costume tenu avec des bretelles, le boxer donnera un contraste surprenant et malvenue.

Le boxer a souvent été vu comme l’accessoire pour homme jeune. En réalité, je trouve cela plus complexe. Il est selon moi parfait pour un physique musclé ou fin, et un style sportif ou contemporain.

Le caleçon, confort et authenticité

Vous vous en doutez : je recommande le caleçon pour les autres hommes. Pour un garçon avec de l’embonpoint, le caleçon lui va très bien. Il lui donne la largeur nécessaire pour qu’il ne donne pas l’impression d’être compressé dans son sous-vêtement.

C’est également appréciable pour lui d’avoir quelque chose de large qui ne le serre pas au quotidien, notamment au niveau du ventre. En effet, un boxer homme a souvent une bande élastique très serrée qui laisse de grosses traces sur un ventre bedonnant.

Le caleçon est également un bon choix pour les vêtements formels. Si vous avez un costume, il se marie parfaitement avec votre style authentique.

Les hommes qui portent des chinos, des pantalons en velours sont également un public pour les caleçons masculins. Ils restent dans le confort et le cadre décontracté de leurs habits. Mais, attention à ne pas en faire trop en portant un caleçon humoristique ou aux couleurs criardes, cela serait une faute de goût entachant une tenue informelle classique.

Caleçon ou boxer, c’est tout ce qui compte !

Vous ne ferez pas une erreur énorme en choisissant l’un des deux. Un homme en surpoids avec un boxer n’est pas dans le faux, mais il pourrait simplement faire mieux.

En revanche, si vous mettez un slip de grand-père, très large, vous risquez de faire fuir toutes les conquêtes potentielles. Je dis non à tous les slips sauf les modèles sportifs qui ont un aspect proche des boxers masculins et si vous avez un physique de rêve. En dehors, vous avez l’air (au choix) d’un petit garçon, d’un cochon mal habillé ou d’un vieux papy.

Oscar Laps Auteur