Comment savoir si je souffre d’un cancer du côlon ?

  • Vivre même si je souffre - Jean-Christophe Parisot - Livre
    Occasion - Bon Etat - Saint Paul GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Comment savoir si vous êtes noir - Espérance Kindoki - Livre
    Humour - Occasion - Etat Correct - J'ai Lu - Poche - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Comment savoir si votre mec est l'antéchrist ? Et si c'est le cas faut-il le plaquer ? - Patricia Carlin - Livre
    Couples - Occasion - Etat Correct - Un peu gondolé - K&B GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.

Encore appelé cancer colorectal, le cancer du côlon est une tumeur qui opère silencieusement, c’est-à-dire qu’il évolue sans montrer de signes particuliers. Eh bien oui, le sang dans les selles n’est pas toujours visible.

Mais, dans ce cas alors, comment savoir si je traîne le cancer du côlon ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans le présent article.

Le saignement

La présence de sang dans les selles est le principal symptôme du cancer du côlon. Cependant, en plus d’être difficile à repérer, ce signe n’est pas systématique. Le sang en fait provient de la muqueuse intestinale ; cette dernière étant fragilisée par la formation d’une tumeur appelée ‘’polype ». Mais, il se fait que tous les polypes ne sont pas cancéreux ; certains saignent, mais d’autres non.

Par ailleurs, la couleur du sang que vous remarquez dans vos selles peut varier selon sa localisation. Il peut en effet être rouge ou plutôt foncée. La quantité quant à elle peut faire environ trois gouttes. Ce qui, bien évidemment, peut passer inaperçu. Il s’avère donc nécessaire de faire un dépistage régulier du cancer de côlon.

Des troubles du transit

L’autre symptôme du cancer du côlon : les troubles digestifs. Lorsque vous développez une tumeur dans le côlon, cela peut provoquer la diarrhée et la constipation, et ce alternativement. Il est donc conseillé de vite vous rapprocher de votre médecin si vous constatez ces troubles du transit ; celui-ci pourrait vous prescrire une coloscopie.

Des douleurs abdominales

Lorsque vous développez un cancer du côlon, vous pourrez aussi ressentir des douleurs abdominales inexpliquées et d’apparition récente : crampes intestinales, gaz, sensation de ballonnements dans le bas ventre, gêne en position assise, douleurs anales… Si ces symptômes se font fréquents ou constants, alertez vite votre médecin.

D’autres signes du cancer colorectal

En dehors des principaux symptômes plus haut cités, il existe bien d’autres signes qui peuvent vous alerter sur le développement d’un probable cancer colorectal. En effet, vous pourrez ressentir une grande fatigue, remarquer une perte de poids inexpliquée ou un saignement du rectum.

Dans de rares cas, d’autres symptômes tels que des glaires émises par l’anus (ressemblent aux crachats), une anémie (baisse du nombre de globules rouges), nausées et vomissements, perte d’appétit, ganglions lymphatiques enflés, foie enflé, jaunisse, accumulation de liquide dans l’abdomen (ascite)… peuvent apparaître.

Cet article a-t-il répondu à vos attentes ? Dites-le-nous dans les commentaires !

  • Vivre même si je souffre - Jean-Christophe Parisot - Livre
    Occasion - Bon Etat - Saint Paul GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Comment savoir si vous êtes noir - Espérance Kindoki - Livre
    Humour - Occasion - Etat Correct - J'ai Lu - Poche - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Comment savoir si votre mec est l'antéchrist ? Et si c'est le cas faut-il le plaquer ? - Patricia Carlin - Livre
    Couples - Occasion - Etat Correct - Un peu gondolé - K&B GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.