pressing pofessionnel

Devriez-vous laver normalement ou nettoyer à sec vos vêtements ?

Qui n’a jamais été dépité en constant un magnifique vêtement abîmé après avoir lavé à la machine un magnifique vêtement ? Cela m’est arrivé le mois dernier quand mon compagnon a eu la bonne idée de mettre mon pull en cachemire à laver à 60°… Il a rétréci et les couleurs sont dorénavant moins vives.

Personnellement, je ne fais pas l’erreur de me tromper sur la température, mais j’ai parfois de gros doutes sur le nettoyage à sec. À l’école de stylisme, on vous apprendre à concevoir le vêtement, pas à le nettoyer ! Comment fonctionne le nettoyage à sec ? Quels vêtements sont éligibles ? J’ai pris un moment pour étudier les questions et vous donner la réponse.

Lire les étiquettes !

Les étiquettes ne servent pas uniquement à vous donner la taille ou à vous certifier l’authenticité d’une marque…

Prenez une minute pour regarder les étiquettes d’entretien cousues dans la couture à l’intérieur de vos vêtements. Sur l’étiquette, vous trouverez une mine d’informations sur la teneur en fibres du tissu, l’endroit où le vêtement a été fabriqué et la façon de nettoyer le vêtement.

De plus en plus d’articles, même de simples T-shirts et jeans, sont étiquetés « Nettoyage à sec seulement ». Les fabricants recommandent ce nettoyage, le plus conservateur pour le tissu, pour prolonger la durée de vie des vêtements, même si c’est moins pratique pour les consommateurs.

Mais, cela est parfois inutile. C’est le cas d’un de mes jeans foncés où le conseil est voué à éviter la décoloration. Pourtant, je le lave en machine depuis des mois sans altérer sa qualité.

Pour déterminer si le vêtement mérite réellement un nettoyage à sec, posez-vous les bonnes questions.

Comment décider s’il faut nettoyer à sec les vêtements ?

J’ai préparé une liste de questions à se poser avant de nettoyer un vêtement. Si la réponse à l’une de ces questions est « oui », nettoyez à sec ou apportez votre vêtement dans un pressing professionnel si vous n’avez pas le temps ou l’envie de le faire.

  • Y a-t-il des taches sur le vêtement que vous ne savez pas comment traiter ? Cet été, j’ai ainsi amené une robe, créée de mes mains et prêtée avec une amie, avec une belle tâche de rosé dans un pressing…
  • Y a-t-il une finition spéciale sur le vêtement ? Ex : Des tissus rigides pour maintenir la forme initiale du vêtement. Un lavage à l’eau pourrait la ruiner…
  • Le vêtement est-il difficile à repasser ? S’il y a beaucoup de plis à repasser, il se peut qu’un nettoyage en machine le rend impossible à repasser parfaitement.
  • Le vêtement est-il structuré ou taillé comme un manteau ou une veste de costume ? Même si le tissu extérieur peut être lavable, les parties comme les épaules peuvent s’abîmer en machine.
  • Si le vêtement est doublé, les tissus intérieurs et extérieurs sont-ils lavables ?
  • Le vêtement est-il garni ou fait de cuir ou de daim ? (ex : une jupe en cuir)
  • Est-ce que le tissu transfère la teinture lorsqu’il est mouillé ? Vous pouvez tester si le tissu est inaltérable en mouillant un coton-tige avec de l’eau plate et en le frottant sur une couture intérieure ou un ourlet. Si la couleur s’altère de la surface du tissu, elle nécessite un traitement spécial lors du lavage ou du nettoyage à sec.
  • Le vêtement est-il fait d’une fibre que vous ne connaissez pas et/ou que vous n’avez jamais lavé à la maison avec succès ?
  • Le vêtement est-il cher ou spécial pour vous ? Si vous avez acheté le vêtement 10€ dans une friperie, un mauvais choix est moins contraignant qu’une magnifique robe acquise pour 250€ aux Galeries Lafayette.
Posts created 29

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut