machine à coudre en action

Comment sont fabriqués les vêtements que vous aimez tant ?

Combien d’objets au quotidien mettez-vous ou utilisez-vous sans avoir aucune idée de comment se déroule leur fabrication ? Aujourd’hui, dans un mode de consommation où chaque défaut signifie souvent un aller sans retour vers la poubelle, c’est encore pire.

En tant que styliste, je suis toujours surpris par le nombre d’hommes et de femmes qui ignorent totalement comment sont fabriqués leurs vêtements. Pourtant, ce n’est pas compliqué.

Travail précaire en Chine : une réalité pour la plupart des vêtements

Savez-vous que les étiquettes de vêtement ne sont pas uniquement mises par les fabricants pour vous gratter jusqu’au jour où las, vous finissez par sortir la paire de ciseaux et coupez lesdites étiquettes ?

Une étiquette indique des conseils de lavage, le pays de fabricant, la matière utilisée… Si vous achetez vos vêtements à petit prix, ils sont souvent originaires d’Asie du sud-est ou de Chine.

Si je ne me suis jamais rendu là-bas, j’ai vu quelques documentaires et les usines sont énormes. Des milliers de salariés, souvent des femmes de tous âges confondus, travaillent dans de gigantesques entrepôts. L’objectif étant la rentabilité, elles enchaînent les t-shirts, pulls et autres textiles avec des habitudes de robots et c’est pour cette raison que tant de défauts surviennent sur le produit final.

Pour faire ces vêtements, la matière est récupérée en amont comme le coton récolté dans les champs. Les employées procèdent ensuite à la coupe et à l’assemblage de la matière pour former un vêtement, puis une dernière étape consiste à l’impression. Tout cela se fait en une vitesse record.

Réaliser soi-même ses vêtements comme un pro avec sa machine à coudre

Je ne vais pas vous mentir. J’ai beau être styliste, il m’arrive toujours de me procurer mes textiles via les grandes boutiques traditionnelles. Néanmoins, j’ai réalisé de nombreuses pièces de ma penderie. C’est bien plus facile que vous ne le pensez.

J’ai une machine à coudre de qualité professionnelle prise sur https://www.jlperrin.com. J’ai choisi un matériel de la maque Husqvarna. J’en avais déjà utilisé en tant que salarié et je le trouvais ergonomique, solide et fiable.

Avec une telle machine à coudre, vous serez surpris de la vitesse à laquelle vous allez concevoir vos vêtements ou faire un rapide ourlet sur un pantalon de costume. Débutez par des pièces simples. Comme un t-shirt ou un débardeur.

Le coût d’achat de la machine est élevé si vous optez pour de la qualité, et je vous conseille fortement de le faire pour éviter celles qui n’arrêtent pas d’emmêler les fils ou qui ne permettent pas de faire autre chose que des finitions grossières.

Mais, sur le long terme, vos vêtements ne vous reviendront pas chers du tout puisque vous n’aurez besoin que de la matière et des produits d’entretien de la machine. De plus, quelle fierté de savoir que le vêtement que vous portez a été produit grâce à votre travail !

En tant que styliste, cela fait partie de mon quotidien, même ma sœur qui n’est pas du tout dans le milieu est désormais une convertie. Travaillant dans l’architecture, elle veille à ce que son style vestimentaire soit cohérent avec les projets qu’elle propose. En réalisant elle-même ses vêtements avec sa machine à coudre, elle a une totale liberté pour la confection et est sûre de marquer son unicité.

Oscar Laps Auteur